Zokatos Uhu [itw]

zokatos uhu

This interview is only available in French!


C’est en avant-première d’une de ses expositions que Zokatos Uhu, artiste très prometteur, nous a accordé un court moment. Nous adorons son travail et nous voulions le faire partager à tout prix !

© Colibri by Zokatos

zokatos uhu

Zokatos UHU, jeune artiste peintre, né en 1984, est plongé dès son enfance dans la culture Hip-Hop et l’ambiance du graffiti.
Il a préféré quitter l’école jeune pour rejoindre un univers qui lui ressemble davantage ou du moins qui lui convienne mieux : la rue.

zokatos uhu

Zokatos Uhu @ Beaubourg, Paris IV

Dans la rue justement, il laisse libre cours à sa créativité et se livre à son art. La rue est la meilleure des galeries, il a bien raison !
A ses débuts, Zokatos s’essaye sur beaucoup de supports, d’abord des sketchs sur papier, puis il s’initie à la personnalisaiton des célèbres toyz.

© Toyz by Zokatos Uhu

Il s’intéresse ensuite à la technique du pochoir, tout en préservant son premier amour, la peinture. Il joue beaucoup avec l’abstrait, en y mêlant des figures géométriques, qu’il s’amuse ensuite à colorer. Tous les outils sont bons.
Ce type de travail est remarquable, notamment quand on regarde une de ses dernières créations que j’appellerai plus « Klimt by Zokatos ».

© « D’après le portrait de Johanna Staude par Klimt » by Zokatos Uhu

Ses interventions sur les murs sont à base de marqueurs, bombes et collages, de même que pour ses toiles.

Parmi ses sources d’inspiration et ses références artistiques on retrouve, vous l’aurez deviné Miro, Matisse, Dali et certainement Klimt !
L’histoire de son nom d’artiste est original : il commence par écrire Zoka puis « tos » vient naturellement du fait de son origine portugaise et ensuite UHU pour « Une Histoire Urbaine« , fraichement créé cette année avec son ami Nemi. Et voici Zokatos Uhu : les murs n’ont qu’à bien se tenir 🙂

L’étendue des créations de l’artiste est très vaste : de sa série d’auto-portrait appelé « Portraitz », à sa série de collages dans les rues, ses remarquables toiles « Abztractz », en passant par la customisation de « shoez » et de « Toyz »… Zokatos est doté de plusieurs cordes à son arc.

© Portraitz by Zokatos Uhu

3 commentaires

  1. Twitted by mikado5 a dit :

    […] This post was Twitted by mikado5 […]

  2. […] artistes qui seront en ligne (dont 4/5 ont été interviewés sur StreetLove) : Nowart, Tworode, Zokatos, FKDL et […]

  3. […] A 28 ans c’est un vrai succès, pari remporté pour cet artiste détonnant qui aura su se faire remarquer dès ses débuts grâce à ses collages et à des customisations de Artoyz. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *